Perte d’identité

 

En métaformie, nous sommes en perte d’identité lorsque nous portons le système psychique de quelqu’un d’autre pendant trop longtemps.

Lorsque qu’une personne exerce une influence occasionnelle sur nous, on parle d’identification. Il s’agit d’une façon de construire notre personnalité.

Si l’influence de la personne extérieure est trop importante ou trop longue, on prend la personnalité de l’autre et son chemin de vie en renonçant aux nôtres.

Ces identifications ou influences peuvent être en lien avec des personnes vivantes ou décédées, connues ou inconnues, de notre lignée biologique ou non.

Pour retrouver et renforcer notre identité propre et notre libre-arbitre, l’accompagnement des personnes décédées par l’imaginaire peut être bénéfique.

 

 

Self-portrait, Francis Bacon

 


↵ revenir à la liste des concepts utilisés en métaformie

concept suivant : la micro-aura, les ancêtres →